Histoire & Valeurs

Plus qu'une équipe, une famille!

Située à un endroit stratégique, la brasserie a été créée dans le but d’approvisionner les cafés aux sorties des carrières de porphyre du village pour que les nombreux ouvriers (+ de 3.000), assoiffés par le travail de la pierre, puissent venir s’y désaltérer.   Rapidement, le réseau de ventes est étendu aux villages voisins.  L’époque est bien différente de celle d’aujourd’hui; les limonades, cola, boissons énergisantes, et les eaux en bouteilles n’existent pas; les alcools forts sont quant à eux responsables du fléau de l’alcoolisme. Les bières par contre sont saines, pleines de vitamines B1 & B12 avec un taux d’alcool dépassant rarement les 3%/vol. La consommation de bière par habitant en Belgique avoisine alors les 240 litres par an par habitant...

1876

1876

Création de la brasserie Lefebvre, par Jules Lefebvre qui développe un ensemble ferme-brasserie-malterie.


Le saviez-vous? A cette époque, la bière était généralement écoulée en fût de 100 litres. D’ailleurs, l’unité de mesure dans le monde brassicole est toujours l’hectolitre.

1897

Auguste Lefebvre et son épouse Juliette Bomal succèdent à Jules.

La guerre 14-18

La Guerre 14-18 affectera fortement les activités. En 1916, la brasserie est démantelée, suite à la réquisition des métaux par les Allemands pour la fabrication des armes et munitions. La fabrication des bières de toutes les brasseries est alors concentrée dans une coopérative à Rebecq.

1919

Auguste rachète une autre brasserie du village alors en faillite pour y redémarrer son activité et échapper aux crues quasi annuelles de la Senne qui envahissent le centre de Quenast.

1921

Reprise de la fabrication à l’emplacement actuel, Chemin du Croly. La vente des bières en bouteille prend de l’ampleur.

1923

Gaston Lefebvre, troisième génération, prend le relais suite au décès prématuré d’Auguste.

Le temps d'une reconversion était venu.

1932

1932

En 1932, la fermentation en fûts est abandonnée et des cuves cylindro-coniques sont installées pour
la fermentation principale. Cet apport technique permettra à la brasserie, pendant un certain temps, de jouir d’une certaine avance technologique dans le milieu brassicole.

La guerre 40-45

Durant la période 1940-1945, la guerre et le rationnement feront ralentir l’activité. La brasserie n’est
pas démantelée mais l’obligation de produire exclusivement une bière à faible taux d’alcool (maximum 0.8% de volume d’alcool) touchera toute la Belgique. Les années d’après-guerre seront
difficiles avec l’essor de la vogue des bières Pils et de certaines Ambrées que la brasserie ne fabriquait pas; à cette période et jusqu’en 1987, la brasserie deviendra également un négoce de boissons.

1953

Pierre Lefebvre prend la relève

1960

Apparition d’une nouvelle bière en 1960 : la Porph-Ale. Ambrée, titrant 5% de volume d’alcool et issue de la haute fermentation.

1966

Création de la Super-Houblo, de type Scotch, titrant 6.5% de volume d’alcool.
L’activité se focalise à l’époque sur le négoce et la distribution à domicile qui connaît de
grave problème de concurrence début des années 1970.
Le temps d’une reconversion était venu.

1975

1975

Philippe Lefebvre, 5e génération entre à son tour dans la brasserie, muni d’un diplôme de marketing.

1978

Les premières bières sur levure voient le jour. Peu après, la Bonne-Espérance, spécialement refermentée en bouteille sera exportée vers Italie qui se révèle rapidement être un succès.

1983

En 1983, l’Abbaye de Floreffe confie à la famille Lefebvre la licence de brassage de ses bières spéciales. La gamme, comprenant 3 bières au départ s’élargit rapidement à 4. A la Floreffe Double, la Floreffe Triple et Floreffe Prima Melior viennent se rajouter, par la suite, la Floreffe Blonde.

1985

Ann, la femme de Philippe, vient prêter main forte à l’aventure familiale et s’occupe de la comptabilité.

1989

En 1989, une bière blanche apparaît sous le nom de Student. Elle sera rapidement renommée « Blanche de Bruxelles » suite à la demande d’un importateur.

1996

1996

La brasserie innove et lance la Barbãr, une bière blonde au miel. Sa petite sœur, la Barbãr Bok verra le jour dès 1997.

1998

Création d’une bière Blanche à la pomme: la Newton.

2002

Paul Lefebvre, le fils de Philippe et Ann, rejoint à son tour la brasserie. Son arrivée est synonyme de nouveautés. La gamme fruitée “Belgian” est alors lancée, elle est suivie par la Quenast, bière Pils de haute qualité, aujourd’hui vendue sous le nom de Manneken Pils.

2005

Céline, la sœur de Paul, vient renforcer le management et prend en charge la gestion administrative et commerciale de la société.

Au fil des années, la brasserie ne fait que s'épanouir...

2008

2008

Création de la Hopus. Initialement appelée la Cuvée des Mariés, la Hopus a été développée pour le mariage de Paul.
C’est également durant cette période que la Brasserie Lefebvre devient membre de l’association Belgian Family Brewers (BFB). Cette association regroupe 22 brasseries familiales belges qui défendent des valeurs d’authenticité, de savoir-faire et de traditions.

2013

Lancement d’une nouvelle bière : la Hopus Primeur.

2015

La gamme de la brasserie s’élargit à nouveau avec la création de la Blanche de Bruxelles Rosée.

Jeune de six générations, la brasserie Lefebvre est restée une entreprise familiale. Elle occupe une quarantaine de personnes et exporte environ 75% de ses volumes produits dans plus de 50 pays.

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur

Langue

Faites votre choix

Mentions légales

J'accepte les conditions d'utilisation


Ok